Descente des chenilles processionnaires et écopiège

La descente des chenilles processionnaires se déroule généralement entre le mois de février et le mois d’avril même si il est possible que des descentes précoces soient observées depuis décembre.

 


Cependant il est possible d’observer des chenilles au sol ou sur le tronc en train de remonter. Ce sont des chenilles tombées de l’arbre après avoir été parasitées par un autre insecte voir même déstabilisées par le vent.

 

On considère une procession au-delà de 40 chenilles avec des individus mesurant au moins 4 cm. La température du sol a également son importance, elle doit être d'au moins 10°C pour leur permettre de s’enfouir.

 

 

La meilleure façon écologique pour lutter contre la descente des chenilles en processionnaires est l'écopiège, c'est un système qui consiste à guider toutes les chenilles qui descendent de l’arbre dans un sac récupérateur dont on se débarrassera l’été, le reste du piège est réutilisable les années suivantes, il n'y a que la partie sac récupérateur à remplacer 1 fois par an.

 

 

L’intérêt de la mise en place du dispositif même tardif est de capturer le plus de chenilles possibles, l’impact sera non seulement immédiat mais également sur du long terme car toutes les chenilles qui ne seront pas enfouies seront autant de papillons qui ne sortiront pas du sol pour s'accoupler la saison suivante. Il y aura donc de moins en moins de nids au gré des années à venir.

 

 

Vous pouvez trouver ces pièges sur internet et les poser vous-même ou bien faire appel à ALD anti nuisibles pour garantir une pose de qualité pour un usage efficace et sur du long terme. Le tarif débute à 75 € ht pour la  pose d’un Écopiège. Pour les particularités (quantité de nids, nombre d'arbres, arbres de gros diamètre, etc...), un devis gratuit vous est proposé. Le tarif est dégressif en fonction du nombre d'arbres.